Des espèces utiles pour la prévention

Une ferme de microbes protège les enfants de l’asthme  Abonné

Publié le 28/02/2011
La diversité microbienne observée dans les fermes traditionnelles expliquerait que les enfants des champs ont moins d’asthme que ceux des villes.
Des études ouvrent la voie à de nouvelles stratégies de prévention

Des études ouvrent la voie à de nouvelles stratégies de prévention
Crédit photo : S TOUBON

LA VIE AU GRAND AIR, l’activité physique, une alimentation « bio », si la vie à la campagne présente de multiples bienfaits pour les enfants, ce qui les prémunit contre l’asthme a de quoi surprendre les présupposés hygiénistes « modernes ». Ce qui les protège, ce sont ces petits « organismes » indésirables pullulant à foison en toute liberté sur le dos des animaux de la ferme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte