Hépatite A

Une épidémie liée à des tomates semi-séchées  Abonné

Publié le 18/04/2011
La consommation de tomates semi-séchées a entraîné une épidémie d’hépatite A en France, avec 59 cas recensés de novembre 2009 à février 2010, montre une étude publiée le 12 avril dans le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire ». Le produit provenait de Turquie, pays de haute endémicité pour le VHA.

L’HÉPATITE A touche plus de 1 200 personnes chaque année (2 cas pour 100 000), si l’on en croit les statistiques de 2006 à 2009 (5 101 cas au total). Les deux expositions à risque les plus fréquentes sont la présence d’autres cas dans l’entourage et un séjour hors métropole. Les épidémies d’origine alimentaire sont plus rares et l’on ne relève pendant la période qu’une épidémie liée à la consommation d’huîtres, avec 111 cas, en 2007.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte