65 000 cas de dengue en Guadeloupe et en Martinique

Une épidémie d’une intensité  Abonné

Publié le 02/09/2010
Pour la première fois depuis l’apparition des premiers cas, l’épidémie de dengue qui sévit en Guadeloupe et en Martinique s’infléchit. La mobilisation annoncée par le gouvernement se poursuit. Il s’agit d’une épidémie d’une intensité plus importante que la précédente de 2007.
Les militaires ont été appelés en renfort

Les militaires ont été appelés en renfort
Crédit photo : AFP

ROSELYNE BACHELOT et Marie-Luce Penchard se sont rendues ce week-end en Guadeloupe et en Martinique. La ministre chargée de l’Outre-Mer et son homologue à la Santé, Roselyne Bachelot, ont en effet annoncé la semaine dernière une forte mobilisation contre la dengue dans les Antilles françaises où le nombre de personnes touchées au cours de la première quinzaine du mois d’août a atteint un niveau plus élevé que celui observé lors de l’épidémie de 2007 (2 500 cas au moment du pic épidémique). « Il ne faut pas dramatiser, mais il faut être vigilant », a souligné Marie-Luce Penchard.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte