Une délivrance sous haute surveillance  Abonné

Publié le 09/01/2012

Gilenya est un médicament d’exception soumis à une prescription initiale hospitalière (PIH) semestrielle. La prescription est réservée aux spécialistes en neurologie et le médicament nécessite une surveillance particulière pendant le traitement. À l’issue de la période d’observation de six heures en milieu hospitalier, si l’établissement est habilité à rétrocéder le médicament, une boîte de 7 gélules est délivrée au patient par la pharmacie hospitalière afin de faciliter le relais du traitement en ville.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte