Pfizer lance l’autogénérique de Tahor

Une copie strictement conforme  Abonné

Publié le 10/05/2012
L’atorvastatine est une molécule qui a eu un impact majeur sur la prise en charge des maladies cardio-vasculaires, et Tahor est devenu le premier anticholestérolémiant de marque prescrit dans le monde. Depuis le 8 mai, date de la fin de l’exclusivité de Tahor, Pfizer a choisi de lancer son autogénérique.

AVEC près de vingt ans d’expérience clinique et plus de deux cents millions de patients dans le monde, dont plus de deux millions traités en France, Tahor a connu un développement sans précédent. Son efficacité, sa tolérance et sa sécurité d’emploi ont fait l’objet de plus de quatre cents essais cliniques terminés ou toujours en cours. « Parmi l’ensemble de ces études cliniques, six ont contribué à l’élaboration de recommandations par les sociétés savantes, rappelle le Dr Bruno Valtier, directeur médical de la BU Produits Etablis Pfizer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte