Faculté de pharmacie de Toulouse

Une conférence très chahutée  Abonné

Par
Publié le 11/05/2015
Le 4 mai, une soirée animée par une juriste controversée qui se tenait dans l’amphithéâtre de pharmacie de la faculté toulousaine sur le thème des droits de l’enfant dans le cadre de la PMA et de la GPA a été largement chahutée par des militants d’Act up.

LA FACULTÉ de pharmacie de l’université Paul Sabatier de Toulouse III a été la scène d’incidents, le 4 mai. Des militants d’Act Up Sud-ouest ont investi l’amphithéâtre I où se tenait une conférence sur le thème « PMA, GPA* et droits de l’enfant » pour protester contre la tenue dans une « université laïque et publique d’une conférence LGBT-phobe et sexiste ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte