L’histone désacétylase 2 dans la maladie d’Alzheimer

Une cible prometteuse pour restaurer la mémoire  Abonné

Publié le 14/05/2009
Il y a deux ans, une équipe découvrait que des inhibiteurs des histone désacétylases (HDACi) pouvaient rétablir la capacité d’apprentissage et la mémoire chez des souris qui avaient subi une importante perte de neurones, caractéristique de la maladie d’Alzheimer. Elle a maintenant identifié la cible principale de ces inhibiteurs pour l’amélioration cognitive : l’histone désacétylase 2 (HDAC2). Cette découverte devrait encourager

« LE GÈNE HDAC2 et sa protéine représentent des cibles prometteuses pour traiter les troubles de la mémoire », déclare dans un communiqué le Pr Li-Huei Tsai (MIT, Cambridge, États-Unis) qui a dirigé ce travail.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte