Hypercholestérolémie

Une bithérapie fixe plus efficace qu’une statine seule  Abonné

Publié le 17/12/2015
Le LDL-cholestérol (LDL-C) est un facteur causal de l’athérosclérose et de ses complications. Une nouvelle association fixe du Laboratoire MSD offre des perspectives prometteuses pour traiter les patients atteints d’hypercholestérolémie et non contrôlés de façon appropriée par une statine seule.

Les différentes sociétés savantes recommandent de réduire les taux de LDL-C à des taux cibles individualisés dépendant du risque cardio-vasculaire. La prise en charge préconise le respect de règles hygiénodiététiques associées à des traitements médicamenteux.

Les statines jouent un rôle majeur à la phase aiguë de l’infarctus du myocarde, le traitement doit débuter rapidement et à de fortes doses, avec comme objectif de faire baisser le LDL-C de façon à atteindre les recommandations européennes de 0,70 g/l.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte