FRANÇOISE MARTIN›

« Une attention particulière »  Abonné

Publié le 23/01/2014
FORMATRICE CONSULTANTE EN COMMUNICATION ET VENTE-CONSEIL (FM FORMATION)
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. – Quelle forme de substitut conseiller en fonction du profil des fumeurs ?

FRANÇOISE MARTIN. – Les patchs conviennent bien aux fumeurs réguliers et aux fumeurs fortement dépendants qui ne veulent pas penser aux modalités du sevrage. Ils sont sécurisants et faciles à utiliser puisqu’ils couvrent toute une journée. Les formes orales sont bien adaptées aux fumeurs qui veulent contrôler le déroulement de leur sevrage et pour qui le geste de fumer est important.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte