L’arrivée d’Okimus

Une association de quinine et d’aubépine contre les crampes essentielles  Abonné

Publié le 17/09/2009
La quinine, stabilisateur membranaire, est considérée comme le « gold standard » dans le traitemenrt des crampes essentielles. Association de deux principes actifs, la quinine et l’aubépine, Okimus fait son entrée comme traitement d’appoint des crampes musculaires essentielles.
Stabilisateur membranaire, la quinine est associée à l'aubépine, aux propriétés relaxantes

Stabilisateur membranaire, la quinine est associée à l'aubépine, aux propriétés relaxantes
Crédit photo : S Toubon

LES CRAMPES MUSCULAIRES, symptôme en apparence banal, sont cliniquement définies par une contraction involontaire, brutale et douloureuse d’un segment de muscle, d’un muscle ou de plusieurs muscles durant quelques secondes à quelques minutes, accompagnée d’un raccourcissement focal palpable pouvant entraîner un raccourcissement. La douleur qu’elles génèrent est insupportable à type de broiement. Leur survenue est préférentiellement nocturne, le muscle pouvant rester endolori parfois pendant plusieurs heures.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte