Mélatonine

Une arme potentielle contre le vieillissement  Abonné

Publié le 18/06/2009

Une équipe du CNRS et de l’université Pierre-et-Marie-Curie de Banyuls-sur-Mer (Laboratoire Arago) montre chez un petit mammifère insectivore que la mélatonine a la capacité de ralentir le vieillissement. Sorte de signal biologique de la tombée de la nuit, la mélatonine permet à l’organisme de se synchroniser avec le rythme journalier La musaraigne musette est un petit mammifère insectivore nocturne qui présente les premiers signes de vieillissement dès l’âge de 12 mois. L’équipe d’Elodie Magnanou a administré à cet animal la mélatonine un peu avant 12 mois.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte