Intolérance au gluten

Une alimentation sécurisée pour éviter les carences  Abonné

Publié le 16/04/2015
Environ 1 % des adultes et des enfants seraient atteints de la maladie cœliaque, ou intolérance au gluten, en Europe, mais seulement 10 à 20 % des cas seraient aujourd’hui diagnostiqués. En fait, il existe trois grandes familles de pathologies liées au gluten, ce qui rend le diagnostic complexe et le régime d’exclusion plus ou moins strict et justifié.

LA MALADIE cœliaque est une maladie auto-immune provoquée, chez des patients génétiquement prédisposés, par l’ingestion de protéines (les gliadines) présentes dans le froment, l’orge, le seigle, l’avoine (dans une moindre mesure) et les épeautres. Il se produit une réaction inflammatoire au niveau des villosités de l’intestin grêle. L’intolérance ne se manifeste pas dès l’ingestion de la molécule de gluten, tout dépend de la quantité consommée et la date de la première exposition au gluten.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte