Ingurgitation volontaire d’œufs d’helminthe

Un ver soulage un patient de sa RCH  Abonné

Publié le 09/12/2010
Un homme a ingéré délibérément des œufs de nématodes (Trichuris trichiura) afin de soulager ses symptômes de rectocolite hémorragique (RCH). Le suivi de ce patient éclaire les mécanismes qui pourraient sous-tendre les effets bénéfiques des thérapies helminthiques dans les maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI). Ce qui pourrait aboutir à de nouvelles approches thérapeutiques pour les MICI.
Le patient a ingéré des œufs de Trichuris trichiura

Le patient a ingéré des œufs de Trichuris trichiura
Crédit photo : CDC

« L’IDÉE DE TRAITER les maladies inflammatoires chroniques intestinales avec des vers n’est pas nouvelle, cependant, le mécanisme d’action de ce traitement demeure obscur. Nos résultats suggèrent que l’infection avec ce parasite particulier (Trichuris trichiura) majore ou restaure la production de mucus dans le côlon, apportant de ce fait un soulagement symptomatique », déclare dans un communiqué le Pr P’ng Loke (New York University Langone Medical Center, NY).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte