Des anticorps transitoires chez 38 % des patients

Un vaccin contre la cocaïne aux effets prometteurs  Abonné

Publié le 07/01/2010

AU COURS d’un essai clinique mené par les chercheurs américains, 38 % des cocaïnomanes vaccinés ont produit un niveau suffisant d’anticorps pour bloquer les effets de la drogue. Des travaux d’expérimentation animale ont montré que des taux élevés d’anticorps anticocaïne permettent de séquestrer la cocaïne circulante et de faciliter son inactivation par l’action des cholinestérases plasmatiques avant qu’elle n’atteigne le cerveau.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte