Nouvelles recommandations sur l’infection à VIH

Un traitement pour tous quel que soit le taux de CD4  Abonné

Publié le 30/09/2013
Le nouveau rapport sur la prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH, publié ce jeudi, marque une nouvelle étape dans la lutte contre le sida. Désormais, toute personne vivant avec le VIH devra bénéficier d’un traitement antirétroviral. « L’équation classique en maladie infectieuse "un agent infectieux = un traitement" est vraie pour le VIH », explique le Pr Philippe Morlat qui a coordonné le groupe d’experts sous l’égide des Prs Jean-François Delfraissy (ANRS) et Patrick Yéni (CNS).
Des ARV contre le virus, le plus tôt possible

Des ARV contre le virus, le plus tôt possible
Crédit photo : PHANIE

« TRENTE ANS ! il aura fallu 30 ans pour qu’une équation somme toute conventionnelle en infectiologie “un agent infectieux pathogène = un traitement”, s’applique à toutes les personnes vivant avec le VIH en France ». Dans l’avant-propos des nouvelles recommandations du groupe d’experts sur la prise en charge des personnes infectées par le VIH, le Pr Philippe Morlat caractérise ainsi le pas décisif franchi dans la lutte contre le VIH. La France est d’ailleurs le premier pays européen à le faire – les États-Unis applique déjà le principe du traitement instauré dès mars 2013.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte