Une nouvelle voie de contrôle de la croissance pilaire

Un soin qui rallonge la durée de vie du cheveu  Abonné

Par
Christine Nicolet -
Publié le 03/09/2015
Auparavant, seuls les facteurs vasculaires et hormonaux étaient visés par les produits antichute. Les laboratoires Ducray franchissent une nouvelle étape en ciblant la voie des protéines WNT qui prolongent la vie du cheveu et favorisent sa croissance.

• Dans les conditions normales, le cheveu meurt puis repousse. Dans l’alopécie androgénétique, la phase anagène (phase de croissance) est perturbée, elle s’enclenche difficilement. La croissance du cheveu est raccourcie, il perd en densité et la masse capillaire diminue progressivement. Cette phase cruciale est sous la dépendance des protéines WNT capables de relancer la croissance pilaire, cette voie de signalisation était jusqu’à présent inexplorée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte