Asthme à début précoce

Un second variant est identifié  Abonné

Publié le 11/01/2010

UNE VASTE équipe de chercheurs internationaux (américains, britanniques, allemands, danois), Patrick M.A. Sleiman et coll., vient de mettre en évidence un nouveau gène de susceptibilité à l’asthme. Identifié sur le locus 1q31, il s’agit du gène DENND1B exprimé par les cellules Natural Killers et dendritiques. Il code pour une protéine qui interagit avec le récepteur du Tumor Necrosis Factor alpha et serait impliqué dans la réponse immune à des pathogènes déjà rencontrés au cours de la vie. Ce variant semble créer une prédisposition à un asthme de survenue précoce.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte