Curiethérapie du cancer de la prostate

Un robot implante les aiguilles de radium  Abonné

Publié le 21/10/2010
Une étude chez 14 patients

Une étude chez 14 patients

UN ESSAI clinique, apparemment le premier du genre, vient d’être lancé à Philadelphie. Les médecins de l’université Thomas Jefferson annoncent le début de l’enrôlement de 14 patients atteints d’un cancer de la prostate et qui seront traités par curiethérapie à l’aide d’un robot. Le dispositif, baptisé Euclidian, devrait insérer les aiguilles de radium avec une précision dépassant celle de l’habileté humaine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte