Anti-inflammatoires et pharmacovigilance

Un risque d'insuffisance cardiaque confirmé sous AINS  Abonné

Par
Publié le 06/10/2016
Des chercheurs italiens confirment que des anti-inflammatoires couramment utilisés sont associés à un risque d'insuffisance cardiaque.

Selon une étude parue la semaine dernière dans le « British Medical Journal » (BMJ), l'utilisation d'antidouleurs est associée à un risque d'insuffisance cardiaque. Différentes études avaient déjà pointé cette possibilité, ce que confirment les auteurs après avoir passé en revue les données de santé enregistrées, entre 2000 et 2010, de plus de 7,6 millions de patients dans quatre pays européens* prenant des anti-inflammatoires (23 AINS et 4 anti-COX 2), dont plus de 92 000 ont été hospitalisés pour une insuffisance cardiaque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte