Antibiothérapie avant un an

Un risque d’eczéma accru  Abonné

Publié le 27/06/2013
La prise d’antibiotiques chez les enfants âgés de moins de un an pourrait augmenter de 40 % leur risque de développer un eczéma, selon une méta-analyse publiée dans le « British Journal of Dermatology ». Ce risque s’élève en outre de 7 % avec chaque traitement antibiotique supplémentaire avant l’âge de 1 an. Si l’étude ne permet pas d’affirmer un lien de causalité, il est possible que l’altération de la flore intestinale à ce jeune âge puisse affecter le système immunitaire et favoriser l’allergie.

LA FRÉQUENCE DE L’ECZÉMA atopique et des autres maladies allergiques n’a cessé d’augmenter ces dernières décennies, notamment dans les pays riches, mais les causes de cet accroissement n’ont toujours pas été élucidées. Un certain nombre d’études ont suggéré qu’une exposition aux antibiotiques au début de la vie pourrait conférer un risque accru de développer un eczéma, mais les résultats sont discordants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte