Syndrome de fatigue chronique

Un rétrovirus crée la surprise  Abonné

Publié le 07/01/2010
Le rétrovirus XMRV (virus apparenté aux virus
Le syndrome de fatigue chronique toucherait 1 % de la population

Le syndrome de fatigue chronique toucherait 1 % de la population
Crédit photo : BSIP

LA CAUSE du syndrome de fatigue chronique (SFC), qui affecterait jusqu’à 1 % de la population, reste encore inconnue. Il est difficile de savoir s’il correspond à une maladie unique ou s’il regroupe plusieurs affections caractérisées par les mêmes symptômes. Les patients présentent souvent des anomalies de la fonction immune, notamment une activation chronique de l’immunité innée et un déficit d’activité des cellules tueuses naturelles (cellules NK).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte