RADIOFRÉQUENCES

Un rapport accusateur  Abonné

Publié le 10/09/2009

Dans un rapport intitulé « Téléphonie sans fil et tumeurs cérébrales : 15 motifs d’inquiétude », publié par l’EM Radiation Research Trust et mis en ligne sur www.radiationresearch.org, des scientifiques de plusieurs pays estiment que le téléphone sans fil peut causer des tumeurs cérébrales. Les chercheurs, qui critiquent l’étude Interphone, estiment nécessaire de revoir l’ensemble de la littérature scientifique sur les limites d’exposition et les effets.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2684