Mucoviscidose

Un premier traitement ciblé  Abonné

Publié le 27/09/2012
L’ivacaftor, un potentialisateur spécifique de la protéine CFTR, a reçu une autorisation

LA RESPONSABILITÉ de la protéine CFTR (Cystic Fibrosis Transmembrane conductance Regulator) dans la pathogenèse de la mucoviscidose a été découverte en 1989. Depuis, ce sont quelque 1 800 mutations qui ont été décrites, alors que leur rôle respectif était peu à peu décrypté. On distingue aujourd’hui six grandes classes de mutation qui entravent l’activité canal chlore de la protéine CFTR, du défaut de synthèse aux anomalies fonctionnelles, et sont responsables de symptomatologies très diverses.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte