Un pharmacien référent témoigne  Abonné

Publié le 23/07/2010
Raphael Baillat

Raphael Baillat
Crédit photo : dr

DÉJÀ plus d’un mois d’expérimentation pour la pharmacie Martin-Pinel, à Pont de Chéruy, dans l’Isère. C’est Raphaël Baillat, l’un des adjoints, qui est pharmacien référent pour la maison de retraite. Abritant près de 70 pensionnaires, cet établissement était déjà approvisionné par l’officine. Mais l’implication du pharmacien n’est plus tout à fait la même. Un gros travail de documentation doit d’abord être fait. « J’ai pris les classes thérapeutiques une pas une.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte