Un peu de physiopathologie  Abonné

Publié le 16/06/2016
Les trois facteurs mis en cause sont le bol fécal, la musculature abdominale et le réflexe sphinctérien (muscle qui commande l'ouverture ou la fermeture anale).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte