Sans interaction avec la dopamine

Un nouvel antipsychotique prometteur dans la maladie de Parkinson  Abonné

Publié le 07/11/2013

UNE PORTE de sortie est enfin en vue pour un dilemme thérapeutique fréquent en neurologie. Alors que plus de la moitié des patients ayant un Parkinson vont présenter des symptômes psychotiques au cours de l’évolution de la maladie, il n’existait à ce jour aucune option médicamenteuse satisfaisante, en raison de l’effet antidopaminergique des antipsychotiques existants et de l’aggravation motrice subséquente.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte