THÉRAPIE GÉNIQUE

Un nouveau vecteur  Abonné

Publié le 22/04/2013

Appelée AAV2.5, une chimère générée à partir du virus AAV2 (adeno associated virus), pourrait révolutionner le traitement des maladies cardiovasculaires prolifératives. Ce vecteur vient d’être testé avec succès chez des rats présentant une sténose expérimentale de la carotide.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte