Encéphalite japonaise

Un nouveau vaccin pour les voyageurs  Abonné

Publié le 09/04/2009
L’encéphalite japonaise représente une menace .pour les voyageurs attirés par l’Asie. La maladie est asymptomatique. Lorsqu’elle se déclare, elle est brutale et touche le système nerveux central (cerveau, moelle et méninges), en laissant parfois des séquelles très sévères. Aujourd’hui,

L’ENCÉPHALITE JAPONAISE est une maladie virale, une arbovirose, transmise à l’homme par un moustique du genre culex. Elle est due à un flavivirus, de la même famille que ceux de la fièvre jaune ou de la dengue, qui est propagé par les oiseaux sauvages et les porcs domestiques. Le virus se transmet rapidement chez les animaux par l’intermédiaire de moustiques infectés. Les humains et les chevaux piqués peuvent à leur tour être infectés et développer la maladie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte