Cancer du col de l’utérus

Un nouveau test de dépistage  Abonné

Publié le 24/02/2014

CINTEC PLUS (Roche Diagnostics) permet d’identifier les femmes présentant des lésions précancéreuses de grade élevé et devant se soumettre immédiatement à une colposcopie, indique le groupe suisse dans un communiqué. Les infections au virus du papillome humain (HPV) sont à l’origine de la plupart des cancers du col de l’utérus. Cependant, seules les femmes présentant une infection persistante et ayant développé des lésions précancéreuses de grade élevé doivent être traitées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte