Mycoses vaginales récidivantes

Un nouveau probiotique local  Abonné

Publié le 25/04/2013

L’ÉQUILIBRE de la flore vaginale est fragile, il est protégé par les lactobacilles, présents naturellement à 90 %, qui sont les garants d’une flore saine. Lorsque leur nombre diminue au profit des autres micro-organismes, il se produit un déséquilibre et le risque d’infection survient.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte