Les erreurs de maniement des aérosols dans l’asthme

Un nouveau dispositif pour améliorer l’observance  Abonné

Publié le 11/04/2016
La prévalence de l’asthme n’a cessé d’augmenter en France au cours des vingt dernières années. Parmi les patients traités, 71 % utilisent mal leur dispositif d’inhalation pressurisé. Teva propose un nouveau dispositif pour faciliter le contrôle de l’asthme au quotidien.

Les différents critères de choix d’un dispositif d’inhalation doivent prendre en compte les spécificités du patient et l’expression de la maladie. « Aucun dispositif ne dispense d’une éducation appropriée, souligne le Pr Nicolas Roche (hôpital Cochin à Paris). On dispose actuellement d’un nombre croissant de dispositifs, mais chacun a ses spécificités et les notices sont complexes, ce qui provoque de la confusion. » 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte