Vers des stratégies nutritionnelles personnalisées

Un modèle pour prédire la réponse glycémique de chacun  Abonné

Par
Dr Véronique Nguyen -
Publié le 04/03/2019
Une étude de la Mayo Clinic menée chez des volontaires sains montre qu’un modèle intégrant des données individuelles (physiologie, mode de vie, microbiote fécal) prédit mieux la réponse glycémique post-prandiale que l’approche actuelle basée seulement sur la teneur en calories ou en glucides.
appli

appli
Crédit photo : PHANIE

C’est un grand pas vers la nutrition personnalisée qui vient d’être franchi. « L’aspect le plus intéressant de l’étude est que nous pouvons maintenant prédire comment chaque personne diffère dans sa réponse glycémique à différents aliments (1). Cette étude montre que le même aliment peut déclencher des réponses glycémiques complètement différentes d’une personne à l’autre », explique au « Quotidien » le Dr Helena Mendes Soares, chercheuse à la Mayo Clinic de Rochester, l’hôpital en tête de classement cette année aux États-Unis.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte