Innovation dans le diabète de type 2

Un meilleur contrôle glycémique par la voie des incrétines  Abonné

Publié le 14/09/2009
Alors que le nombre de diabétiques ne cesse de s’accroître, l’arrivée en France d’un nouvel antidiabétique oral, la vildagliptine, agissant sur la durée de vie des incrétines, offre une nouvelle option thérapeutique pour le contrôle optimal de la glycémie, en complément des mesures diététiques et de l’activité physique.

LES ANTIDIABÉTIQUES classiques (metformine, glitazones, sulfamides) ne corrigent que l’une ou l’autre des anomalies physiologiques liées au diabète de type 2. C’est pourquoi ils ne parviennent généralement pas à contrôler durablement la glycémie en monothérapie. En France, on estime à plus de 300 000 le nombre de patients en échec d’une monothérapie correctement menée par metformine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte