Anxiolytiques et Alzheimer

Un lien possible  Abonné

Publié le 03/10/2011

UNE RÉCENTE étude fait le parallèle entre la consommation au long cours d’hypnotiques et d’anxiolytiques, et la maladie d’Alzheimer. Même si d’autres recherches iraient dans le même sens, rien n’est encore définitivement prouvé. Toutefois, pour le Pr Bernard Bégaud, pharmaco-épidémiologiste et auteur de l’étude (INSERM/université de Bordeaux), inutile d’attendre, il faut dès à présent agir pour réduire cette consommation excessive.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte