Premier anticorps monoclonal inhibiteur de l'interleukine 17A

Un immunosuppresseur prometteur dans le psoriasis en plaques  Abonné

Par
Christine Nicolet -
Publié le 01/09/2016
Très ciblées, les biothérapies ont été mises au point pour diminuer la réaction auto-immune responsable du psoriasis. Cosentyx 150 mg/ml solution injectable SC (sécukinumab) est autorisé pour des patients candidats à un traitement systémique.
pso

pso
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

L'interleukine 17A (IL-17A) est une cytokine pro-inflammatoire naturelle qui intervient dans les réponses inflammatoires et immunitaires normales. Elle joue un rôle essentiel dans la pathogenèse du psoriasis en plaques, du rhumatisme psoriasique et de la spondylarthrite ankylosante où elle est surexprimée. Le sécukinumab est un anticorps monoclonal IgG1/kappa entièrement humain qui se lie de façon sélective à l'IL-17A et la neutralise.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte