Un hémoccult plus performant  Abonné

Publié le 13/12/2010

Améliorer la sensibilité au détriment de la spécificité, c’était ce qu’on pouvait craindre pour le test Hémoccult réalisé chez des patients traités par aspirine au long cours. Des chercheurs de Heidelberg viennent de montrer que non. Selon une étude chez 1 979 sujets âgés de 62 ans en moyenne ayant réalisé deux types de test Hémoccult, il apparaît clairement que la prise régulière d’aspirine améliore significativement la sensibilité du test à détecter une tumeur colo-rectale, au prix d’une faible perte de spécificité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte