Hyperuricémie

Un facteur de risque cardio-vasculaire  Abonné

Publié le 25/04/2013

UNE ÉTUDE longitudinale menée par Thornley et coll. (Nouvelle Zélande), entre 2006 et 2009, sur 78 707 personnes en bonne santé, indique qu’une élévation de l’acide urique sérique s’associe à une augmentation des maladies cardio-vasculaires.

« Rhumatology », janvier 2013.

Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3002