Myélome multiple

Un espoir de guérison avec les avancées thérapeutiques  Abonné

Par
Christine Nicolet -
Publié le 27/04/2017
Le myélome multiple est le troisième cancer hématologique après les lymphomes et les leucémies. Il touche 30 000 personnes en France avec 5 000 nouveaux cas chaque année.
lll

lll
Crédit photo : phanie

Ce cancer de la moelle osseuse provoque une prolifération incontrôlée de plasmocytes anormaux, qui sont des sous-types de globules blancs fabriquant les anticorps. Dans le cadre du processus malin, ces anticorps anormaux se multiplient à l'intérieur de l'os et le détruisent. Il en résulte des douleurs, des fractures spontanées et une libération du calcium dans le sang. Cette hypercalcémie constitue une urgence rénale dans la mesure où le rein n'est pas équipé pour dégrader des protéines aussi grosses et filtrer autant de substances.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte