Surveillance des arboviroses

Un doux piège à virus  Abonné

Publié le 10/06/2010
S’emmieller les pattes pour la bonne cause

S’emmieller les pattes pour la bonne cause
Crédit photo : CDC

ON N’ATTRAPE pas les mouches, ni les moustiques, avec du vinaigre… Mais avec du miel, oui. C’est l’utile constat récemment mis à profit par des chercheurs Australiens. Les scientifiques ont élaboré un système de surveillance épidémiologique originale destiné à la traque des arboviroses, ces maladies virales transmises par les arthropodes (moustiques, tiques…). Pour détecter les virus portés par les insectes, ils ont mis au point des pièges constitués de fiches cartonnées imbibées de miel. Attirés par l’aliment sucré, les moustiques déposent pendant leur repas l’ARN du virus infectant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte