Tumeurs mammaires

Un déficit en vitamine D favoriserait la métastase du cancer du sein  Abonné

Publié le 07/03/2016
Un déficit en vitamine D favoriserait la progression et la métastase du cancer du sein selon une étude chez la souris et sur des cellules humaines. Elle révèle un lien direct entre les taux circulants de vitamine D et l’inhibition de l’expression tumorale du gène ID1, connu pour être associé à la croissance du cancer du sein.
La baisse du signal Vitamine D/VDR entraîne le développement des métastases in vivo

La baisse du signal Vitamine D/VDR entraîne le développement des métastases in vivo
Crédit photo : phanie

Les femmes présentant un cancer du sein ont souvent un déficit préexistant en vitamine D. Or, plusieurs études épidémiologiques suggèrent que ce déficit vitaminique non seulement accroit le risque de cancer du sein, mais est corrélé à des tumeurs mammaires plus agressives et un pronostic plus mauvais. Il restait à savoir si l’association était vraiment causale et quel en était le mécanisme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte