Risque d’asthme

Un coufin en peau de bête  Abonné

Publié le 16/10/2014

La Dr Christiana Tischer (Institut d’épidémiologie Helmholtz, Munich) a étudié le profil allergique de 2 441 enfants, issus de la cohorte Lisaplus, vivant dans un milieu urbain, à Munich et Leipzig, recrutés en 1998. Faire dormir le nourrisson sur une peau animale, souvent du mouton était alors une habitude en Allemagne et concernait 55 % des enfants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte