Un confrère réunionnais témoigne  Abonné

Publié le 07/09/2009

Tandis que l’hiver s’achève dans l’océan indien, l’activité grippale reste importante dans cette partie du globe. Notamment à l’île de la Réunion où le nouveau virus de la grippe A(H1N1) a déjà contaminé entre 30 000 et 35 000 personnes et fait deux morts. Comment nos confrères réunionnais font-ils face à l’épidémie ? Patrick Gaubert, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) de la Réunion témoigne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte