À l’aide de patchs cutanés

Un candidat vaccin anti-VRS au stade préclinique  Abonné

Publié le 24/01/2013

L’INRA et DBV Technologies ont reçu de l’Agence nationale de la recherche (ANR) un financement de 600 000 euros pour développer un vaccin non invasif (patch cutané) contre la bronchiolite. Ce financement permettra la mise en place d’essais précliniques pour confirmer la faisabilité d’un vaccin pour l’enfant de moins de 2 ans.

Le VRS humain est le principal agent de la bronchiolite du nourrisson ; le VRS bovin est responsable de la pneumonie chez le veau.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte