Le croisement de jambes

Un bon signe dans l’AVC  Abonné

Publié le 24/10/2011

LORSQU’UN PATIENT atteint d’un AVC sévère croise spontanément ses jambes dans les quinze premiers jours, cela semble signifier un pronostic favorable, selon une étude allemande publiée dans « Neurology ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte