Deux souches impliquées dans la tumorigenèse

Un biofilm bactérien favoriserait le cancer colorectal  Abonné

Par
Publié le 12/02/2018
De nombreux patients ayant une polypose adénomateuse familiale, et donc prédisposés au cancer colorectal, ont un épithelium colique recouvert d’un biofilm composé de deux souches bactériennes qui coopèrent pour favoriser la tumorigénèse, selon une étude. Des pistes pour améliorer le dépistage et la prévention du cancer colorectal.
cancer colo rectal

cancer colo rectal
Crédit photo : PHANIE

« La polypose adénomateuse familiale (PAF) est une maladie dévastatrice qui nécessite l’ablation chirurgicale prophylactique du côlon ; nos résultats pourraient nous indiquer de nouvelles approches moins invasives pour prévenir le développement du cancer colorectal », précise le Dr Cynthia Sears de l’Université Johns Hopkins à Baltimore, (États-Unis) dont l’étude est publiée dans la revue « Science ». Ces mêmes approches pourraient être appliquées aux formes sporadiques plus fréquentes du cancer colorectal, ajoute-t-elle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte