Pour traiter le plus tôt possible

Un autotest des troubles cognitifs  Abonné

Publié le 08/04/2010

DANS L’OBJECTIF d’un dépistage précoce des troubles cognitifs liés à l’âge, dont l’Alzheimer, un neurologue américain de l’Ohio, Douglas Scharre, a suggéré qu’il fallait contourner certaines réticences. Réticences du patient, craintes de la famille d’un diagnostic lourd. Un bon moyen, a-t-il suggéré, serait de réaliser un autotest de dépistage. Il a donc mis au point SAGE, acronyme dont la traduction signifie examen gérontocognitif auto-administré. Il est mis à disposition gratuitement des professionnels de santé sur le site www. sagetest.osu.edu, malheureusement (pour nous) en anglais.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte