Quatorze patients en rémission fonctionnelle du VIH

Un argument pour le traitement précoce  Abonné

Publié le 21/03/2013
Une étude chez la cohorte française « VISCONTI » (ANRS EP 47) vient apporter un argument fort supplémentaire en faveur d’un traitement le plus précoce possible lors d’une infection par le VIH, examinant le cas de 14 patients adultes ayant une infection contrôlée plus de 7 ans après l’arrêt du traitement.
Virus du sida

Virus du sida
Crédit photo : BSIP

APRÈS LA DESCRIPTION début mars d’un cas américain lors du Congrès de la CROI, l’étude confirme avec un recul important le rôle déterminant d’une intervention thérapeutique précoce.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte