Un appel à données pour réévaluer l’aspartame  Abonné

Publié le 27/06/2011

À la demande de la Commission européenne, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) va réévaluer l’aspartame plus tôt que prévu. La réévaluation devrait être achevée en 2012 plutôt qu’en 2020 comme il était initialement prévu. L’EFSA explique qu’elle va travailler « en liaison étroite avec l’Agence française de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) sur l’évaluation nutritionnelle des risques et des bénéfices des édulcorants que cette dernière a réalisée ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte