Plasmodium vivax

Un antipaludéen en dose unique efficace pour prévenir les récidives  Abonné

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 24/01/2019
Le parasite Plasmodium vivax entraîne souvent des récidives multiples après l'épisode initial. Deux études, l'une de phase 2b-3 et l'autre de phase 3, montrent l'efficacité de la tafénoquine en dose unique (300 mg) pour éradiquer le parasite, sans problème de tolérance chez des patients préalablement testés pour le déficit en G6PD.

Ce traitement radical en association au traitement curatif (3 jours de chloroquine) présente l'avantage de la prise unique par rapport au traitement recommandé à base de primaquine pendant 14 jours, qui pose un gros problème d'adhérence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte