Affections incompatibles avec la conduite

Troubles de la vision, épilepsie et diabète mieux pris en compte  Abonné

Publié le 20/09/2010
En application de deux directives européennes,
De nombreuses affections modifient l'aptitude à la conduite

De nombreuses affections modifient l'aptitude à la conduite
Crédit photo : S. TOUBON

L’ARRÊTÉ des ministres de l’Écologie et de la Santé, publié au « Journal officiel » du 14 septembre, fixe la liste des affections médicales incompatibles avec l’obtention ou le maintien du permis de conduire ou pouvant donner lieu à la délivrance de permis de conduire de durée limitée. Il actualise la précédente liste, qui datait de décembre 2005, en application de deux directives de la Commission européenne d’août 2009 fixant les normes médicales minimales pour conduire un véhicule à moteur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte